AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I. SYNOPSIS ~ directed scenario

Aller en bas 
AuteurMessage
Sihem Harvels
NO WOMAN, NO CRY, HERE LITTLE DARLIN'
avatar

☇Messages : 331
☇Inscription : 15/09/2011
☇Crédits : avatar: shattered ◊ sign: enamors
☇Pseudo : Everest.
☇Statut : Célibataire.

Everybody, bottoms up!
Poste: Standardiste
Adress: /
Relations trouble:

MessageSujet: I. SYNOPSIS ~ directed scenario   Jeu 29 Sep - 17:40


CREDITS: CHARETHCUTESTORY

happiness is the smell of a new car, it's freedom from fear.
◖ THE CHICAGOES, 17 JUIN 1963.
CHICAGO, ILLINOIS, USA.
Les jupes se soulevaient sous son regard. Gabe Howarths n’y prêtait même plus attention, tant il connaissait déjà les paires de jambes qui se dirigeaient à toute allure à travers la chaussée. Il ferma aussitôt la fenêtre de son bureau et s’attela à la tâche. Sur son meuble en chêne, des papiers étaient posés les uns sur les autres, tandis que leur somme atteignait presque le plafond nu. Il roula des yeux et cria le nom de son assistante. Celle-ci arriva dans son bureau, tirant sur sa jupe trop courte lorsque le regard de Gabe s’attardait trop sur ses mollets saillants. « Erin, tapez-moi un rapport pour l’article sur la nouvelle réforme du gouvernement et envoyez-le immédiatement au rédacteur en chef. » déclara-t-il d’une voix presque machinale et rauque. Elle lui tendit alors un briquet, qu’il saisit aussitôt. Des volutes de fumée grise s’élevèrent dans les airs, tandis que ses lèvres demeuraient entrouvertes. Ses yeux se posèrent enfin sur elle et il déposa un baiser au creux de son cou. Elle avait l’habitude de ses frasques et un baiser de plus ou de moins, elle n’en faisait plus la différence. « Je vous fais ça tout de suite, monsieur Howarths. » répondit-elle, en se dégageant violemment de son étreinte et en filant vers le bureau ouvert des assistantes, au fond du couloir, un dossier sous la main. Gabe se détourna vers la fenêtre, une gauloise entre les lèvres. Il entendit le grondement d’une moto puis le klaxon d’une Deux Chevaux, qui s’éloignait à mesure que les minutes passèrent. Sur le sol fait d’une moquette grise comme la cendre de sa cigarette, la couverture précédente du magazine était étendue. Il tira une dernière fois sur sa gauloise et l’écrasa avec sa chaussure vernie sur le magazine, d’un geste ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ratherthanmoney.forumgratuit.org
 
I. SYNOPSIS ~ directed scenario
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHICAGOES :: The Beginning :: manuscript-
Sauter vers: