AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FASHION 2/2

Aller en bas 
AuteurMessage
Ginger Chaplain
DEARBOYMark my heart, throw away the key, fill my love with ecstasy.
avatar

☇Messages : 407
☇Inscription : 28/09/2011
☇Crédits : Ⓒ gingercat. (avatar) ◮ lyrics from judy bridgewater Ⓒ icons from welt-herrschaft and vanidades (lj)
☇Pseudo : Calvaries, Rusty.
☇Statut : Bientôt fiancée.

Everybody, bottoms up!
Poste: Assistante.
Adress: #697, Little Italy.
Relations trouble:

MessageSujet: FASHION 2/2   Jeu 6 Oct - 16:23

Rubrique mode
postes vacants

La rubrique Mode intéresse plutôt un public féminin, même si nombreux sont les hommes qui survolent cette page. A l'intérieur paraissent divers articles, portant sur les tendances du moment ou les robes à acheter à tout prix. Cette section comporte plus d'employés de sexe féminin, pour une fois, mais se doit d'être impartiale car le magazine est destiné à un seul et même public : le public chicagoan, que les individus soient hommes ou femmes. Les rédacteurs se doivent donc de faire partager les robes à motifs et à col serré qu'ils adorent, ou bien de vanter les nouvelles mini-jupes, créées en 1960 par Mary Quant, une couturière britannique.
EVA GREEN ▶ Bretts Hughwart (libre)
DEBORAH ANN WOLL ▶ Bettina Morton (libre)

_________________

Mark my heart, throw away the key
Fill my love, with ecstasy
Bind my heart, with your warm embrace
And tell me no one, will ever take my place

JUDY BRIDGEWATER ~ never let me go.
icons @ welt-herrschaft and vanidades
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sihem Harvels
NO WOMAN, NO CRY, HERE LITTLE DARLIN'
avatar

☇Messages : 331
☇Inscription : 15/09/2011
☇Crédits : avatar: shattered ◊ sign: enamors
☇Pseudo : Everest.
☇Statut : Célibataire.

Everybody, bottoms up!
Poste: Standardiste
Adress: /
Relations trouble:

MessageSujet: Re: FASHION 2/2   Dim 16 Oct - 9:31

Hughwart, Bretts
crédits: hauntes


○ turned water into wine

NOM, PRENOM ► Hughwart, Bretts. La jeune fille cache des origines allemandes à travers son patronyme, plutôt anglophone. ÂGE ► Elle vient de fêter ses trente ans début septembre mais comme n'importe quelle fille, elle ment souvent sur son âge, toujours à son avantage, bien entendu, afin de paraître plus jeune et plus énergique. FONCTION ► Elle est rédactrice-en-chef de la rubrique mode. A vrai dire, depuis son enfance, elle est passionnée par la mode. Déjà petite, elle s'amusait à s'entortiller de foulards et de rubans divers et variés pour se fabriquer des robes originales. Lorsqu'elle termina ses études, c'était évident pour elle qu'elle atterrirait quelque part où la mode trône. TRAITS DE CARACTERE ► Stricte, exigeante, sèche, aversion pour les enfants et pour les animaux, impatiente, sage, morose.

○ deaf to the ocean swelled

Bretts est fille aînée d'une fratrie de trois enfants - trois filles. Elle a toujours eu l'habitude de tout commander et de tout orchestrer. Dès son enfance, elle avait ce besoin de maîtriser chaque chose. Ce besoin lui est resté puisqu'aujourd'hui, elle est rédactrice-en-chef dans un domaine qui la passionne, c'est-à-dire qu'elle supervise tous les rédacteurs et donc indirectement, tous leurs assistants aussi. Petite, Bretts était une enfant timide et discrète. Elle n'aimait pas se faire remarquer et n'aimait pas les gens. Elle préférait rester enfermée dans sa chambre, à faire des essayages d'habits, beaucoup trop grands pour elle. Elle aimait essayer les vêtements de sa mère, ses soutiens gorges qui lui arrivaient à la cheville. Elle aimait se parfumer, se coiffer comme elle. Elle rêvait d'être plus grande et d'avoir ses propres vêtements. Dans les magasins, accompagnée par son père car sa mère devait faire la cuisine, elle pleurait souvent lorsque les vêtements qui lui plaisaient n'étaient pas à sa taille, ce qui était souvent le cas. En effet, lorsqu'elle était petite, Bretts était plutôt enrobée mais elle aimait couvrir ses hanches un peu trop larges et son ventre un peu trop rebondi par des foulards amples et de motifs variés. A son adolescence, elle maigrit beaucoup, à sa grande joie. Elle n'était pas très forte à l'école. Durant les cours, elle préférait faire des croquis de stylisme en dessinant de nouveaux modèles de vêtements, plutôt que de prendre des notes et d'écouter les paroles du professeur. Comme une très grande majorité des femmes à cette époque, elle ne fit pas d'étude. Lorsqu'elle termina enfin l'école, elle pensait - naïvement - qu'un styliste l'attendrait à la sortie et qu'elle allait commencer à travailler aussitôt. Malheureusement, à sa grande déception, elle dût attendre plusieurs années avant de se faire repérer par un styliste. Cependant, celui-ci l'exploitait et ne la payait pas assez pour ce qu'elle faisait. Son père se rebella fortement et elle fut licenciée. Elle regagna le restaurant dans lequel elle avait travaillé après ses années d'étude. Puis il y a quelques années, elle devint assistante au Chicagoes. C'était un miracle pour elle. Même si elle ne travaillait pas dans la discipline qu'elle souhaitait (elle était assistante d'un rédacteur aux cheveux gras, dans la rubrique Politique), elle possédait enfin un métier qui rendait fiers ses parents. Très récemment, une jeune femme devint la première rédactrice du magazine, ce qui montra un vrai progrès pour ce qui est du métier des femmes. Rapidement, elle gravit les échelons et devint rédactrice-en-chef dans la rubrique Mode. Jamais elle n'aurait imaginé parvenir jusque là. La chance lui souriait enfin.

○ ultraviolet rays magnified the essence

CHAPLAIN, GINGER ➤ Ginger est assistante et Bretts sa supérieure. Elles furent au plus bas poste en même temps. Bien évidement ce fut Bretts qui fut choisie pour prendre le poste de rédactrice, puis rédactrice en chef de la rubrique, Ginger était bien trop fainéante et sortir faire des reportages c'était ce qui l'amusait le plus. Elles n'ont jamais eus de problème de concurrence, elles ont toujours travailler ensemble à s'entraider. Et cela jusqu'à encore aujourd'hui. Bretts et elle sont très proches, elles se confient très souvent sur leurs vies, mais Ginger elle (et pour garder secrète sa relation) parle très peu, son amie pense souvent qu'elle se méfie d'elle. Une pensée qui bien sur est fausse…
CALMANS, BETSY ➤ Betsy et Bretts se sont rencontrées à l'arrivée de Betsy au service du Chicagoes. En effet, Bretts sortait d'une rude et chargée réunion, lorsqu'elle vit Betsy assise à son bureau, en train de lire ses dossiers avec un sourire béat. Bretts, ayant horreur qu'on touche à ses affaires, aurait hurlé de rage, selon quelques collègues. Elle aurait saisi la jeune fille par la peau du cou et l'aurait entraîné à l'extérieur de son bureau. Betsy ne croyait pas faire de mal mais pour son premier jour, elle voulait simplement voir de quoi le métier de rédactrice consistait. Mais pour sa première journée au Chicagoes, elle fût comblée d'émotions. Depuis, Bretts surveille beaucoup la jeune fille et malgré tous les compliments que ses collègues lui ont fait d'elle, elle persiste à croire qu'elle n'est qu'une peste trop curieuse et qu'elle n'est pas faite pour travailler ici. Elle mène donc la vie dure à Betsy, surtout que cette dernière ne supporte pas de ne pas être aimée par quelqu'un, et qu'elle prend chaque chose très à coeur...
Spoiler:
 


Dernière édition par Sihem Harvels le Sam 29 Oct - 12:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ratherthanmoney.forumgratuit.org
Ginger Chaplain
DEARBOYMark my heart, throw away the key, fill my love with ecstasy.
avatar

☇Messages : 407
☇Inscription : 28/09/2011
☇Crédits : Ⓒ gingercat. (avatar) ◮ lyrics from judy bridgewater Ⓒ icons from welt-herrschaft and vanidades (lj)
☇Pseudo : Calvaries, Rusty.
☇Statut : Bientôt fiancée.

Everybody, bottoms up!
Poste: Assistante.
Adress: #697, Little Italy.
Relations trouble:

MessageSujet: Re: FASHION 2/2   Jeu 20 Oct - 17:55

Morton, Bettina
crédits: narcissusroad


○ turned water into wine

NOM, PRENOM ► Bettina Morton, elle a quelques origines allemandes. ÂGE ► Elle est âgée de vingt-six ans. FONCTION ► Bettina est assistante d'un rédacteur dans la rubrique mode, et ce depuis maintenant trois ans, c'est une fille très motivée à qui les lourdes tâches ne lui déplaisent pas. TRAITS DE CARACTERE ► Hyperactive, joviale, elle a un rire très strident, parfois hypocrite, travailleuse, motivée et motivante, partageuse.

○ deaf to the ocean swelled

Bettina a grandi dans les quartiers malfamés de Chicago. Son frère, de huit ans sont aîné, dealait des cigarettes à des prix misérables. Ses parents étaient d'anciens fermiers ayant décidé de venir s'installer en ville, en espérant avoir une vie meilleure. Leurs voeux ne se sont pas véritablement exaucés, mais ils ouvrirent une boucherie avec des moyens pitoyables. Bettina eut une enfance assez banale, une petite fille des quartiers pauvres qui rêvait chaque nuit de luxe et de belles robes. À l'école, c'était la fille un peu populaire qui changeait d'amie comme de chemises et qui possédait une ribambelle de prétendants. Elle eut la chance (ou la malchance) d'avoir des formes assez tôt, ce qui lui attira les regards de nombreux mâles. Elle eut d'abord une première histoire d'amour avec un serveur de cinq ans plus âgé d'elle, qui travaillait dans un cabaret. Il la trompa, et ce fut fini. Ensuite, elle sortit avec un employé de ses parents, une histoire qu'elle cacha son père et son frère pour éviter tout malentendu. Seule sa mère était au courant, mais ne voyait pas cela d'un très bon oeil. Au fil des années, Bettina n'eut jamais vraiment d'histoires sérieuses, des amourettes par-ci par là, ça n'allait jamais plus loin.
Le jour de ses vingt ans, elle décida de s'en aller vivre à New York. Elle avait fait quelques économies qui lui permettraient de vivre dans un hôtel minable, mais au moins elle verrait un nouvel endroit, autre que la ville qu'elle a toujours fréquentée. Le problème n'était pas qu'elle détestait Chicago, elle ne supportait plus l'idée de ne pas savoir quoi faire de sa vie, et selon elle l'option était de voyager. Elle s'en alla donc pour la grosse pomme. Là bas, elle fit des rencontres incroyables, elle rencontra des artistes, des gens qui venaient du monde entier et un en particulier.Jonn, un immigré Italien qui passait à New York pour une durée de quelques mois puis qui s'en irait quelque part d'autres aux États-Unis. C'était un jeune homme plein de qualités, il était aimable, serviable, doux et intelligent. Rapidement, elle en tomba raide dingue amoureuse. Leur histoire dura plus longtemps qu'elle ne l'imagina. Ils vivaient ensemble et travaillaient tous les deux de leur côté. Ils avaient une vie agréable, remplie d'amour et de découvertes. Mais celui-ci avait une grande soif du voyage et rêvait de s'en aller. À la plus grande surprise de Bettina, Chicago fut la destination rêvée de Jonn. Elle décida de prendre sur elle et d'y retourner, mais avant ils décidèrent de se marier, ici à New York. Leur mariage fut splendide, tous leurs amis étaient présents, un souvenir mémorable. Suite à cela, ils prirent un train et se rendirent à Chicago. Là-bas, elle présenta son mari à ses parents, son frère et ses anciennes amies. Tout était parfait. Jusqu'au jour où Jonn fut porté disparu. Il n'était pas rentré du travail, personne ne savait où il était, bref c'était la panique. Pendant de longs mois, Bettina n'eut aucune nouvelle, elle perdait espoir de le revoir un jour. Elle ne voulait plus partir, elle était auprès de ses proches maintenant et partir dans cet état d'esprit lui faisait peur. Elle décida donc de trouver un travail, elle fut embauchée au journal The Chicagoes et oublia tous le reste. Elle se concentrait sur ses travaux, s'impliquait énormément. Sa vie au travail était devenue un véritable bonheur pour elle, elle se vidait l'esprit et ne pensait plus à son mari porté disparu. Fréquemment elle se rendait au bureau de police pour avoir des nouvelles mais sans résultats. Jusqu'au jour où un homme se présenta à sa porte, Jonn était revenus de nulle part, barbu comme un ogre, les yeux fatigués, le visage abîmé. Elle le recueillit chez lui sans un mot. Jonn lui expliqua qu'il avait été embarqué dans une affaire de gang, qu'il avait été séquestré et utilisé et qu'on le recherchait sous un faux nom. Aux yeux de Bettina, cette histoire était réelle, elle croyait son époux et ne voulait qu'une chose, c'est qu'il reste auprès d'elle jusqu'au bout. Elle le remit sur pied, lui trouva un travail de livreur au journal et lui acheta de nouveaux vêtements. Cependant, il se trouverait que Jonn ne soit pas celui qu'elle croit…


○ ultraviolet rays magnified the essence

NELSENS, JADEN ➤ Bettina fut la première amie de Jaden au sein de l'entreprise. Bettina qui est de nature extrêmement sociale n'a pas attendu une seule seconde pour aborder la jeune Jaden. Cette dernière était de nature très timide, elle parlait peu et on la voyait rarement à la sortie du travail ou lors des pauses. Ainsi, elle décida de s'en rapprocher, elle sentait que quelque chose pouvait naître entre elles deux. Et même si l'attitude un peu timbrée de Bettina l'a quelques fois effrayées, Jaden a finalement décidé de devenir amie. Leur amitié est en plein développement, mais chaque jour naît un petit truc en plus qui les lies progressivement.
RONSSON, SIGRIED ➤ Elles se détestent horriblement. Depuis leur arrivée dans l'entreprise, ces deux jeunes femmes ne peuvent pas se voir en peinture. Bettina est une fille très superficielle, qui se donne un genre aux yeux de tous, trouve que Sigried joue le jeune de la femme intouchable alors qu'elle n'a aucun mérite. Sigried de son coté affirme que Bettina est le genre d'assistante bidon qui va draguer de tous les coté et qui joue l'hypocrite à longueur de journée. Cette querelle entre les deux jeunes femme n'en finit jamais, c'est une chamaille constante et des vannes sans jamais pouvoir s'arrêter… Autour d'elles, ce conflit pourrit parfois le moral des autres, mais elles ne s'en rendent pas compte, elles ont cette perversité égoïste de vouloir à tout prix exterminer l'autre.
Spoiler:
 

_________________

Mark my heart, throw away the key
Fill my love, with ecstasy
Bind my heart, with your warm embrace
And tell me no one, will ever take my place

JUDY BRIDGEWATER ~ never let me go.
icons @ welt-herrschaft and vanidades
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FASHION 2/2   

Revenir en haut Aller en bas
 
FASHION 2/2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fashion Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHICAGOES :: The Casting :: comedians-
Sauter vers: