AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead (r).

Aller en bas 
AuteurMessage
Joey Highmore
life goes on, it gets so heavy.
avatar

☇Messages : 81
☇Inscription : 02/11/2011
☇Crédits : calvaries (avatar) ✩ tumblr/weheartcaps (sign).
☇Pseudo : onion juice/valou.
☇Statut : célibataire endurci.

Everybody, bottoms up!
Poste: rédacteur-en-chef/readers.
Adress: #256, little italy.
Relations trouble:

MessageSujet: sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead (r).   Mar 8 Nov - 17:51

    i remember you said sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
    daisy w/ joey, the chicagoes, entrance hall, 08h06.

La journée débutait et une fois sa voiture parquée sur le parking du journal, Joey franchit la porte d'entrée du journal avec une certaine allégresse. Certes la brume qui régnait sur la ville était un peu déprimante et rendait la matinée triste et sombre mais l'âme de Joey était heureuse et éclairée. Il y a des jours comme ça où l'on se réveille de très bonne humeur, le sourire aux lèvres, sans trop savoir pourquoi. Et c'était l'une de ses journées qui débutait pour Joey, la mine ravie dans le journal. Première étape, le hall d'entrée, saluer les réceptionnistes à l'accueil. Joey traversa l'immense salle qui servait de hall d'accueil, dont les plafonds étaient aussi haut que cela en devenait irréel, et salua d'un revers de la main et d'un grand sourire les réceptionnistes qui avaient l'habitude de le voir arriver chaque matin. L'une ou l'autre rougissait parfois, Mr Highmore ayant tout de même du charme. Une pensée des plus lugubres électrifia alors le cerveau de notre rédacteur-en-chef. Ô joie, il allait revoir son assistante préférée. Râleuse et maladroite dans l'âme, la nouvelle assistante qu'il s'était vu attribué ne le satisfaisait pas réellement, ou du moins vraiment pas autant que son ancienne collaboratrice, une assistante joyeuse, ordonnée et qui servait toujours des cafés brûlants. En somme, l'assistante parfaite. Et lieu de ça il se retrouvait avec une adolescente pré-pubère maladroite, râleuse, qui traînait des pieds et qui, surtout, servait les cafés tièdes voire même froids. L'horreur. Mais Joey était de bonne humeur et ce n'était pas cette petite boule de cheveux rousse qui allait lui gâcher sa journée. Il mit cette idée de coté et remarqua alors dans sa traversée de la grande salle une silhouette qu'il connait bien. Trop bien. McKirdy, Daisy. Assistante dans la rubrique politique. Ils avaient vécu une histoire d'amour passionnelle qui avait duré deux petites années. Fin tragique, séparation d'un commun accord même si les deux tourtereaux étaient toujours entichés l'un de l'autre. La jeune femme consultait la grande carte de la ville qui était affichée en plein milieu du hall, très concentrée. Joey s'approcha, se retint de la prendre par les hanches comme au bon vieux temps et se rapprocha d'elle, la prenant par surprise en lui disant ces quelques mots, juste derrière elle : « Un recoin de la ville te fait encore défaut ? » Le rédac-chef sourit alors, content de revoir ce joli minois qu'il voyait trop peu.


Dernière édition par Joey Highmore le Jeu 10 Nov - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy McKirdy
I COULDN'T STAY AWAY, I COULDN'T FIGHT IT.
avatar

☇Messages : 180
☇Inscription : 28/09/2011
☇Crédits : calvaries (avatar) / dianna-meads @tumblr (sign).
☇Pseudo : mellow bird.

Everybody, bottoms up!
Poste: assistante (politique).
Adress: #1241, mag mile.
Relations trouble:

MessageSujet: Re: sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead (r).   Mer 9 Nov - 21:02

Une nuit encore bien agitée. William et Daisy s'étaient à nouveau disputés pour un détail insignifiant causant les pleurs de la jeune femme, lasse de ces disputes qui rythmaient leur couple à présent. Elle était épuisée physiquement et moralement. Elle ne fermait pratiquement plus l'oeil de la nuit, et finissait par s'endormir d'épuisement au beau milieu de tous ses dossiers à son bureau. Elle envisageait de plus en plus une pause entre eux deux, afin qu'elle puisse réfléchir au meilleur choix qu'il lui était donné de faire. Le tout était de savoir si il elle en était capable. Capable de mettre un frein à leur relation. Ils arrivèrent ensemble dans le hall du building, après que William les y est conduit. « Je ne monte pas, j'ai un rendez-vous dans le centre. » souffla t'elle assez froidement tout en lui jetant un regard. Il acquiesça de la tête avant de l'embrasser timidement sur la joue droite et de se diriger vers les ascenseurs. Daisy venait juste de mentir à son futur mari. Elle avait bien un rendez-vous pendant sa matinée, mais pas avant deux bonnes heures. Elle n'avait tout simplement pas envie de débarquer en même temps que lui dans les bureaux, prétendant faussement aux yeux de tous qu'ils allaient parfaitement bien. Elle était lasse de jouer la comédie, et aujourd'hui elle s'accordait un petit temps mort, histoire qu'elle se revitalise un peu. Et quel meilleur moyen que de se rendre dans un petit café avec pour seul préoccupation la boisson qu'elle choisirait. Mais avant de s'y rendre, elle se dirigea vers la pancarte de la ville afin de jeter un coup d'oeil à l'itinéraire le plus rapide pour se rendre à son futur rendez-vous, une conférence donnée par un politicien. Elle devait y prendre quelques notes afin de les donner ensuite à ses collaborateur de la rubrique politique. Elle appréciait participer à ce genre d'évènement, trouvant toujours ceci très intéressant et revigorant. Alors qu'elle s'attardait fortement sur la carte, une présence se fit sentir derrière elle, avant que celle-ci ce mit à lui parler. Les yeux écarquillés, la main sur le coeur, ce dernier battant à cent à l'heure, elle se retourna vivement surprise. Et qu'elle ne fut pas sa surprise en se retrouvant face à Joey, son ex-petit ami. Cela faisait quelque temps qu'ils ne s'étaient pas adressés la parole, ni même vu. « Je vérifiais juste un itinéraire. » lui annonça t'elle en lui souriant chaleureusement. Leur histoire s'était peut-être mal terminée, mais elle en éprouvait toujours de l'affection pour lui. « Tu vas bien Joey ? » demanda t'elle poliment, afin de prendre de ses nouvelles.

_________________

YOU MADE IT CLEAR, YOU WEREN'T NEAR,
NEAR ENOUGH FOR ME.

Heart skipped a beat and
when I caught it you were out of reach.
But I'm sure, I'm sure you've heard it before.

lyrics > the xx - heart skipped a beat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead (r).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marina Love'n gift
» CHICCO Oasys (trio Love)
» Ferdinand LIPS est mort...et Brett kebble a été assassiné
» Joyeux anniversaire Tarek
» 1. Ruggero Pasquarelli ~ futur love

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHICAGOES :: The Office :: Reception-
Sauter vers: