AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i never forget you. (r)

Aller en bas 
AuteurMessage
Prue Hardwest

avatar

☇Messages : 58
☇Inscription : 01/11/2011
☇Crédits : crusty creek (avatar); rebekah-the-vampire-diaries@tumblr (gif)
☇Pseudo : shiny.
☇Statut : single

Everybody, bottoms up!
Poste: reader
Adress:
Relations trouble:

MessageSujet: i never forget you. (r)   Lun 7 Nov - 19:28

When I saw your face
It was like a space
In my heart was filled
It's like I knew
From the very start
That you were every other part of me


Levant ses jolis boucles blondes de sa nuque sur le côté, Prudence souriait, toujours en ligne avec un lecteur qui désirait lui soumettre son anecdote sur l'économie. Encore un qui allait avoir un sacré boulot. Ses yeux vagabonda sur les anecdotes déjà prises auparavant, il y en avait quelques unes sur l'économie, dont celle qu'elle allait noter et le reste en actualité, chose qu'elle n'avait presque jamais eu. Et puis à ce qu'elle avait entendu il y avait un nouveau rédacteur en chef, ne le connaissant pas, cela serait sûrement l'occasion de le voir et de lui parler. Après quelques hochement de tête et des rires, Prue raccrocha et fit prendre la relève à une de ses collègue pour aller dans la section économie du journal. Ses talons claquaient et résonnaient dans le grand hall jusqu'à l'ascenseur qu'elle prit avant que les portes ne se referment. Se réajustant légèrement sa jupe de tailleur et son chemisier blanc, ses prunelles se rivèrent sur les chiffres indiquant les niveaux: premier étage, puis deuxième, là ou se trouvait tout les bureaux des rédacteurs, de la crème des crèmes du journal, un endroit singulier où la jeune femme aimait bien s'y retrouver. Les différentes effluves des bureaux vinrent se heurter à ses narines. Une odeur de cigare cubain mêlé à une odeur plus banale, celle d'une cigarette. Car oui, pas tout le monde pouvait s'offrir des cigares exportés de la havane, car ceux-ci étaient assez coûteux. Frappant au bureau de Dex, la jeune femme se glissa doucement avant de lui sourire. Il était au téléphone, et ne voulant pas le déranger, elle lui fit signe qu'elle déposait des nouveaux récits à vérifier et à publier. Triant ainsi ses dernières feuilles, elle quitta son bureau, le nez dans ses feuilles et dans ses pensées. Il ne lui restait plus que la section actualité. Marchant d'un pas assuré, la jeune femme se heurta à une personne. Balbutiant quelques excuses, en souriant, gênée, elles e baissa pour ramasser ses feuilles avant de se relever et de croiser le regard de son interlocuteur. Son cœur s'arrêta de battre pendant un instant. Ses traits malicieux, cette bouche pleine, ses yeux ravageurs, elle pouvait reconnaître ce visage entre mille. « James » dit-elle pour cacher son embarras, avec un léger sourire sur ses lèvres roses. Cela faisait plus de cinq ans tout au plus qu'ils ne s'étaient pas vu depuis que son père l'avait interdit de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Leroy

avatar

☇Messages : 32
☇Inscription : 01/11/2011
☇Crédits : shiya (avatar) + wyatted@tumblr (gif).
☇Pseudo : lucky.
☇Statut : célibataire.

Everybody, bottoms up!
Poste: Reporter (actualité).
Adress:
Relations trouble:

MessageSujet: Re: i never forget you. (r)   Lun 7 Nov - 22:44

« Barbara, tu ne saurais pas où est passé monsieur Ginsberg, par hasard ? Il m’avait donné rendez-vous à son bureau il y a 15 minutes de cela, mais aucun signe de lui nul part » lui expliqua James, confus, en scrutant les alentours à la recherche du rédacteur. Barbara était son assistante, elle devait bien savoir où il se trouvait. Après quelques secondes d’hésitation, elle laissa tomber la bombe. « Il est allé déjeuner avec Briony. » James eut alors un léger mouvement de recul. « Oh. » Il déglutit difficilement et fourra ses mains dans les poches de son pantalon. « Je vois. Hm… » Il sentait le regard désolé et empathique de Barbara posé sur lui et cela ne faisait qu’empirer son malaise. Elle lui avait avoué dans l’ascenseur quelques jours plus tôt que son affection pour Briony n’avait aucun secret pour elle. La façon qu’il avait de se comporter avec la belle avait titillé son sixième sens féminin. Elle lui avait par la suite assuré qu’il n’avait pas à s’en faire, qu’elle n’en parlerait à personne. La promesse semblait avoir tenue. « Bon, je crois que je vais y aller, moi. J’ai encore pas mal de trucs à faire aujourd’hui » mentit James avec un sourire crispé en sortant ses mains de ses poches. « Bonne journée, Barbara, et merci » conclu-t-il avant de commencer à s’éloigner. Il passa devant plusieurs bureaux appartenant aux rédacteurs et rédacteurs en chef, mais ne les voyaient pas vraiment, son esprit étant complétement ailleurs. Il entra alors en collision avec une jeune femme, lui faisant par la même occasion échapper toutes ses feuilles. Gêné, il voulut se pencher pour l’aider à les ramasser, mais elle s’était déjà empressée de le faire. Elle finit par se relever et James resta sans voix lorsqu’il vit son visage. Il avait déjà vu sa tête blonde dans le bâtiment à plusieurs reprises, mais toujours de loin. Il n’avait donc jamais pu distinguer clairement les traits de son visage et croyait qu’elle n’était qu’une employée parmi tant d’autres. Elle était tout sauf ça. En l’entendant prononcer son prénom, il ne put empêcher un sourire d’étirer ses lèvres. « Prue… » Il la dévisagea pendant quelques secondes, n’en croyant pas ses yeux. « Tu vas bien ? Ça fait un bail » finit-il par dire, l’étonnement toujours bien présent dans sa voix. Il l’examina rapidement de la tête au pied. « Tu n’as pas changé, en tout cas. Toujours aussi… blonde » lança James à la blague afin de détendre un peu l’atmosphère. Ça faisait quand même cinq ans qu’ils ne s’étaient pas vu. Puis son regard rencontra le sien et il eut le souffle coupé l’espace d’un instant. « Je... Ça fait du bien de te revoir » réussit-il à articuler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prue Hardwest

avatar

☇Messages : 58
☇Inscription : 01/11/2011
☇Crédits : crusty creek (avatar); rebekah-the-vampire-diaries@tumblr (gif)
☇Pseudo : shiny.
☇Statut : single

Everybody, bottoms up!
Poste: reader
Adress:
Relations trouble:

MessageSujet: Re: i never forget you. (r)   Mar 8 Nov - 12:23

Elle n'arrivait pas à réaliser. Était-ce une de ses nombreuses chimères ? Non, puisqu'elle venait de le bousculait involontairement et qu'il était bien en face. Serrant d'avantage ses documents contre sa poitrine, elle ne savait plus où se mettre. Elle ne s'était pas imaginée, le revoir ici, à ce moment. Comme quoi il n'y avait pas de bonne situation pour revoir celui qui était le seul à s'être fait une place sous sa carapace de fer. Se pinçant les lèvres, -toujours lorsqu'elle était embarrassée-, n'osant pas croiser son regard. Un frisson incontrôlable vint s'emparer d'elle lorsqu'il prononça son prénom, comme une délivrance. Lorsqu'il lui demanda comment elle allait ,un sourire en coin s'installa sur ses lèvres. Oh oui, cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient ni vu, ni adresser la parole et on ne peut plus dire que ce n'était plus le cas dès à présent. «Oui, je vais bien à part que je dois porter cela à la rubrique actualité, mais sinon tout va bien. Qu'en-est il de toi ? Et... que fait-tu ici ? » dit-elle en arquant légèrement un de ses sourcils. Elle se retrouvait désarmée devant lui mais feignait de ne point l'être. Cependant, elle savait qu'il ne serait pas dupe, il est son talon d'Achille. « Très drôle monsieur l'empoté. » Elle afficha une petite moue boudeuse et ne s'empêcher de lui donner un coup de poing sur le bras. Il a toujours été très taquin avec elle notamment sur sa couleur de cheveux mais contrairement au apparences, il y avait de la matière grise dans son cerveau. Lorsqu'il prit de nouveau la parole et qu'il semblait hésiter un instant, la jeune femme releva son regard sur lui ancré d'une certaine nostalgie. Il acheva sa phrase en lui disant que cela lui faisait plaisir de la voir. Se rapprochant de lui pour éviter que l'on entende ce qu'elle avait dire, même si avec tout le boucan que les téléphone faisait, personne n'y prêterait attention, elle humecta légèrement ses lèvres. « Tu sais, je n'ai jamais pu te le dire mais je suis désolée. » Baissant les yeux sur ses chaussures, comme si elle était une petite fille qui venait de se faire réprimander par sa mère, elle respira profondément. Elle espérait qu'il se souviendrait du pourquoi elle l'était. Secouant légèrement la tête, elle chassa cette pensée savant qu'il se remémorera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Leroy

avatar

☇Messages : 32
☇Inscription : 01/11/2011
☇Crédits : shiya (avatar) + wyatted@tumblr (gif).
☇Pseudo : lucky.
☇Statut : célibataire.

Everybody, bottoms up!
Poste: Reporter (actualité).
Adress:
Relations trouble:

MessageSujet: Re: i never forget you. (r)   Lun 28 Nov - 20:29

Il avait froid, il avait chaud. Il sentait son pouls s’accélérer, ses mains devenir moites. Il avait l'impression que quelqu'un lui compressait l'estomac et il cherchait ses mots. Voilà qui était bien peu commun pour James. Ça devait être l'effet que les gens avaient quand ils revoyaient quelqu'un à qui il avait beaucoup tenu... À qui ils tenaient encore. Il l'écoutait parler attentivement, portant attention à chacun des mots qui sortaient de sa bouche comme s'ils étaient les choses les plus précieuses en ce bas monde. « Tiens, c'est marrant, je bosse justement dans cette rubrique » dit-il aussitôt après qu'elle lui ait expliqué qu'elle avait un truc qu'elle devait déposer à la rubrique actualité. « Je suis reporter ici depuis... Depuis pas très longtemps, en fait. Les autres m'appellent encore le nouveau » avoua le jeune homme avec un sourire amusé. Il salua un collègue de travail qui passait par là d'un signe de tête et en profita pour s'essuyer subtilement les mains sur l'arrière de son pantalon. « Monsieur l'empoté ? » Il étouffa un rire. « Je te signale que tu devais pas trop regarder où tu mettais les pieds non plus, autrement tu m'aurais évité. » fit-il remarqué en arquant les sourcils à son tour. « Aie » s'exclama-t-il entre deux rires après avoir reçu le coup de la blonde sur le bras. C'était comme s'ils n'avaient jamais été séparés. Et pourtant, ils l'avaient été. Cinq longues années. Elle en profita alors pour s'approcher de lui et lui dire qu'elle était désolée. Elle faisait allusion à la façon dont s'étaient terminée leur relation, ça ne faisait aucun doute. James laissa échapper un soupire. « Oui, moi aussi » répondit-il en regardant au loin, par dessus sa petite tête blonde, soudainement replongé dans de vieux souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prue Hardwest

avatar

☇Messages : 58
☇Inscription : 01/11/2011
☇Crédits : crusty creek (avatar); rebekah-the-vampire-diaries@tumblr (gif)
☇Pseudo : shiny.
☇Statut : single

Everybody, bottoms up!
Poste: reader
Adress:
Relations trouble:

MessageSujet: Re: i never forget you. (r)   Mar 29 Nov - 13:09

Serrant ferment son petit paquet de feuille contre sa poitrine pour faire taire les battements démesurés de son cœur, la jeune femme esquissa un petit sourire en coin. Elle se sentait légèrement nerveuse. Bien que légèrement soit assez faible pour exprimer ce qu'elle ressentait à cet instant. «Oh, alors je pense que tu vas avoir du boulot. » dit-elle en regardant ses feuilles, les comptant du bout de ses doigts fins. « En voilà une bonne nouvelle, mais... tu ne devais pas être policier, du moins c'est ce dont je me rappelle lorsqu'on était ensemble.» Passant une main délicatement dans ses cheveux, elle s'empressa de reparler comme pour oublier le dernier mot qui lui donnait des petits frissons. « Ah, je vois, tu y trouveras rapidement tes marques, sinon tu peux compter sur moi si tu veux visiter un peu le journal. » Un jeune homme passa alors à leurs côtés, saluant James et regardant par la même occasion Prue. Celle-ci lui adressant un sourire en guise de réponse de son charment clin d'œil qu'il lui avait fait. C'était courant de voir, des rédacteurs venir flirter avec des standardistes, histoire de s'occuper un peu. « Hum.. alors on va dire qu'on est tout les deux en faute, et puis lorsque j'ai regardé il n'y avait personne, tu as comme qui dirais surgis de nulle part. » dit-elle, levant les yeux aux ciels, se décrispant lentement. Au fil de la conversation, elle se sentait un peu moins gênée, reprenant presque de vieilles habitudes, comme lui donner un coup de poing lorsqu'il la charriait. « Je ne te savais pas si fragile. » Un sourire malicieux s'installa aux creux de ses lèvres rosées. Fronçant les sourcils, la jeune blondinette ne comprenait pas pourquoi il s'excusait. Posant sa main sur la sienne, elle ancra son regard dans le sien. « Non, tu n'a pas à l'être, c'est moi ou plutôt mon père. Je.. lui en ai voulu, même si j'ai compris bien plus tard qu'il me protégeait, seulement, je savais que je ne craignais rien avec toi, mais tu comprends je suis sa perle et tout le discours paternel qui va avec. Tu m'en veux pas au moins ?» Rompant brutalement le contact, Prue le regarda. « Hum.. je crois que l'on devrait continuer notre conversation dans ton bureau non, car je ne voudrais pas que tu est des représailles, alors même que tu es « nouveau ». dit-elle en faisant allusion aux grognements des rédacteurs présents. Elle le dépassant et se dirigeant vers le fond du couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i never forget you. (r)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i never forget you. (r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Florent-Jacques Koenig - Louis Forget le crime du Champ de Mars - 1886

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHICAGOES :: The Office :: Second Floor :: salles de réunion-
Sauter vers: